Perspectives de l’association Haie-Magique pour la saison 2016-2017

Notre association entend poursuivre et développer ses chantiers de plantation, en privilégiant le territoire des communes avec qui elle est déjà en partenariat, Massy, Igny et Bièvres (91). Mais elle doit faire face également à la saisonnalité des activités de plantation (automne-hiver) qui n’est pas favorable à la mobilisation des bénévoles, et à la trop grande dépendance envers les subventions publiques.

Pour cela, nous allons proposer au public et à nos bénévoles de se joindre pendant l’été et l’automne à des activités de récolte de graines, de boutures et de greffons. Nous envisageons une filière intégrée de production de jeunes plants forestiers d’origine locale. Dans l’immédiat, ces activités nous permettront de proposer à  nos bénévoles et aux différents publics avec qui nous travaillons des activités de plein-air en dehors de la saison de plantation. A terme cette production nous permettra d’économiser sur le budget des plantations, de réduire le recours au transport et de garantir la provenance locale de nos végétaux. En cas de succès, les surplus pourront être commercialisés auprès des pépiniéristes locaux et conforter le modèle économique de l’association.

L’association Haie-Magique compte également investir sur son partenariat avec un maraicher à Igny. Différentes haies bocagères doivent être installées sur plus de 600 mètres linéaire pour créer des sites de récolte, fournir des auxiliaires d’agriculture et organiser la circulation sur un site de culture de plus de 2.5 ha. Il est également prévu de produire sur ce site de l’osier de vannerie et des boutures de saule. Ce projet fait l’objet d’une demande de financement auprès du programme leader avec l’accompagnement du GAL Terre et Cité sur le plateau de Saclay.

Prochaine saison de plantation 2016/2017

La prochaine saison va voir se poursuivre et se développer les partenariats en cours avec les communes avoisinantes et le programme « Massy Durable ». Nous planifions de doubler le nombre de nos chantiers, soit environ 60 jours de plantation et d’augmenter le nombre de plants installés par chantiers en sélectionnant des surfaces plus importantes.

En 2015/2016, le ratio était d’environ 200 plants installés par jour de plantation. Nous comptons porter ce ratio à 300 plants (pour mémoire, nos « records » se situent à 700-900 plants installés en une journée ; actuellement le nombre de plants installés est contraint par la surface réduite des endroits qui nous sont concédés et non par la ressource bénévole).

Evalué de cette manière, notre besoin en jeunes plants ressort à 60 jours de plantation x 300 plants, soit 18.000 plants.

Ville de Massy

Le partenariat avec Massy (hors Massy Durable) va se renforcer sur la prochaine saison avec des projets de végétalisation de 3 établissements scolaires et la création d’une ripisylve en bordure des jardins partagés municipaux sur 300 mètres de linéaire.

Ville d’Igny

La ville entend nous confier 2 délaissés à végétaliser en 2016/2017. Par ailleurs, sur une terre agricole de 2.5 ha appartenant à l’AEV, qui nous est concédée en partenariat avec un maraicher, nous allons commencer l’installation d’un parc ludo-pédagogique autour de la biodiversité cultivée et sauvage (voir dossier détaillé en annexe). Ce projet qui implique un verger, une oseraie, des zones de maraichage et des lieux de cueillette ouverts au public suppose la plantation d’une haie bocagère en bordure du terrain (250 m linéaire) et de différentes haies auxiliaires d’agriculture et/ou nourricières.

Ville de Bièvres

Nous avons conclu avec cette commune un partenariat sur 3 ans impliquant des chantiers participatifs de plantation  sur du foncier municipal.

Projet Massy Durable (à Massy)

Après une première saison de test, le projet Massy Durable est destiné à monter en puissance, l’objectif des 3 années du programme se situant autour de 150 « spots » à végétaliser. Il est donc prévu de déployer en 2016/2017 une quarantaine de chantiers de plantation. Nous bénéficierons pour ce faire d’un nouveau partenariat avec la société d’économie mixte aménageant les nouveaux quartiers à Massy, qui nous confiera des linéaires significatifs à planter en haies bocagères.

Projet Massy Durable (communes limitrophes)

Le soutien financier du Conseil Régional au projet Massy Durable porte sur le renforcement de la TVB dans une zone stratégique pour le SRCE, car très fracturée par de nombreuses infrastructures majeures de circulation routière et ferrée (ligne TGV, lignes RER B et C, autoroute A6, Nationale 186, etc). Pour cette raison, nous sommes en train de renégocier avec notre bailleur de fonds le périmètre du programme et de l’étendre à des communes limitrophes dont la situation est également stratégique en termes de corridors écologiques ; il s’agit notamment d’Igny (bassin versant de la Bièvre), de Champlan (bassin versant de l’Yvette) et de Chilly-Mazarin (corridor écologique en provenance d’Orly). Nous sommes en discussion avec ces communes pour y déployer des chantiers de plantation en linéaire.

Projets Paris-Culteurs

Notre association essaye de se faire une place dans les grands projets de végétalisation qui commencent à être déployés dans la capitale. Nous avons réalisé dans ce cadre 2 chantiers sur la saison précédente. Nous souhaitons rester présents dans cette dynamique, même si notre contribution ne peut être que modeste (l’essentiel des chantiers est confié à des associations parisiennes ou des opérateurs professionnalisés).  Dans cette optique, la capacité à accompagner de « petits » projets en fournissant par le biais de l’AFAC le financement des plants est essentielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *