Pourquoi planter des essences locales ?

Une essence locale est une essence qui croît naturellement dans une zone donnée de la répartition globale de l’espèce et dont le matériel génétique s’est adapté à cet endroit en particulier. Une essence locale est donc particulièrement adaptée au climat, à la faune et à la flore qui l’entoure. Planter une essence indigène permet de maintenir l’équilibre écosystémique de la région.

Avant de choisir vos essences, observez les haies sauvages alentour pour repérer quelles essences poussent spontanément. Première difficulté, trouver un pépiniériste qui propose de jeunes plants forestiers. Toutefois vous verrez que les prix des jeunes plants forestiers restent très abordables pour 40 à 90 cm de hauteur. Bien sûr, rien n’interdit de choisir quelques espèces horticoles lorsqu’elle produisent du nectar ou du pollen.

•    Une essence indigène est adaptée aux conditions du milieu, au type de sol, etc. Elle n’aura donc pas besoin de soin spécifique, l’arrosage, les engrais ou les pesticides ne sont quasiment pas nécessaires.

•    Une essence locale a évolué en même temps que la faune du milieu. La flore indigène répond donc parfaitement aux besoins de la faune, en termes de nourriture, d’habitats, etc.

•    Les essences locales ont de plus en plus tendance à disparaître. On les remplace fréquemment par des essences exotiques plus colorées, mais bien souvent parfaitement inadaptées au milieu. Cultiver des essences indigènes permet de maintenir un réservoir génétique de semences locales.

•    En plantant les essences locales, on favorise la mise en place de corridors écologiques et on contribue à rétablir les interconnexions entre les différents milieux.

•    La plantation d’arbres et d’arbustes indigènes figure parmi les engagements de la charte des Refuges LPO (Ligue pour la protection des oiseaux).

L’introduction ou la conservation d’essences endémiques contribue à renforcer le patrimoine génétique de la flore et de la faune locale. Les plants forestiers introduits ou les sujets conservés (arbres ou arbustes) auront une chance plus grande de se développer correctement et de pouvoir se brasser avec d’autres essences par la pollinisation. D’autre part ce principe permet de fournir une alimentation conforme au régime alimentaire de la faune locale (insectes, mammifères, oiseaux).

Comments 1

  1. Je travaille sur les impacts des plantations à base d’essences exotiques eu égard au changement climatique sur la diversité floristique et faunique. c’est pourquoi je suis intéressé par ce travail qui m’édifie beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *