Collectivités publiques

Dans le même temps, la préservation de la biodiversité a été inscrite au rang des priorités écologiques par le dispositif du Grenelle II. Cet objectif se décline dans le concept de trame verte et bleue, un ensemble de continuités écologiques qui maillent le territoire et permettent la circulation des espèces ainsi que leur reproduction.

Cette préoccupation à propos de la biodiversité est également présente en ville, même si l’on s’accorde pour reconnaître que le territoire urbain est peu propice aux actions de conservation des espèces naturelles.

Que l’on se situe sur le terrain écologique, économique ou social, toutes les raisons militent donc pour un verdissement des villes et le soutien de la biodiversité dans les zones urbanisées.

Mais cette tâche n’est pas aisée, et cela pour différentes raisons. Tout d’abord, la ressource foncière en ville est restreinte et coûteuse. Dans un contexte de crise du logement, de concentration des populations dans les métropoles, de densification de l’habitat urbain, pouvoirs publics et aménageurs donnent la priorité aux logements et aux infrastructures sur les espaces naturels.

Ensuite la demande des populations à laquelle répondent les décisions d’aménagement du territoire porte plus sur des espaces végétalisés à vocation récréative que sur des réservoirs de biodiversité ; or nos squares et parcs urbains ont une faible contribution à la biodiversité, compte tenu de leur fréquentation intensive et d’un entretien trop interventionniste.

Enfin, les services écosystémiques associés à la présence du végétal en ville et à la biodiversité restent encore mal connus du grand public, mais quelques fois aussi des services techniques municipaux et des professionnels de l’habitat ou du paysage.

Les communes et autres collectivités publiques peuvent confier à l’association Haie-Magique des sites ou des parcelles à végétaliser selon le cahier des charges de l’association. Ces aménagements sont conduits de manière participative en associant le plus de parties prenantes possibles pour découvrir et expérimenter la sylviculture urbaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *