Une démarche à valeur ajoutée

  • Créez du lien social dans les habitats collectifs
  • Réduisez les coûts d’entretien de vos espaces verts
  • Garantissez la haute qualité écologique de vos aménagements paysagers
  • Offrez aux résidents de précieux services écosystémiques

Un engagement des acteurs de l’urbanisme au service d’une ville durable

  • agir efficacement au service de la préservation du patrimoine naturel en ville,
  • diminuer les impacts environnementaux liés aux espaces verts et non bâtis, notamment en termes de ressources en eau, de consommation énergétique et d’usage de produits dangereux,
  • contribuer à la lutte contre l’accroissement des surfaces artificialisées,
  • améliorer la valorisation des services environnementaux rendus par les espaces verts,
  • favoriser des services d’entretien socioresponsables.

Demandez-nous ici le contrat type

Adoptez une démarche de haute qualité environnementale pour végétaliser les résidences, copropriétés, quartiers d’habitat collectif ou pavillonnaire.

Vos espaces verts sous le label Haie-Magique

 

  • Gestion déléguée des espaces verts à l’association Haie-Magique
  • Tarification annuelle : forfait à la surface
  • Souscription de clauses sociales et environnementales
  • Durée : 3 ans

 

En invitant tous les citoyens à prendre en charge leur environnement naturel, les chantiers Haie-magique ouvrent des perspectives sociales et culturelles. Ils favorisent l’instauration d’un lien de solidarité entre voisins et favorisent le vivre-ensemble.

En procédant par plantation, requalification, ou création de nouveaux espaces verts, on assure une forte densité végétale dans les 3 strates du paysage et la mixité des essences végétales. Arbres, buissons, lisières enherbées, sont organisés en connexion avec l’existant. On procède à la couverture systématique du sol par matériau biodégradable pour limiter l’arrosage et les travaux de désherbage.
Tous les travaux sont réalisés manuellement et le recours aux engins thermiques est exceptionnel (sauf broyage déchets végétaux). Les chantiers sont de courtes durée, limités dans l’année, hors période de reproduction des animaux ; ils ne génèrent ni nuisances sonores, ni olfactives.
Il est strictement interdit d’utiliser tout produit phytosanitaire. Après étude des sols, on recourt exclusivement à des engrais organiques ou amendements naturels, les soins des végétaux s’effectuent par PPP ou recépage. On pratique le désherbage manuel exclusivement.  Les déchets de tonte et de taille font l’objet d’un recyclage intégral sur le site.
Entretien des espaces verts s’effectue par gestion différenciée des végétaux, mise en prairie des grandes surfaces, création de zone sanctuarisées, accueil de la végétation spontanée ;

Interventions humaines limités (fréquences, saisons) et non-destructives.

Conservation des souches, absence de désherbage systématique, pas de lutte systématique contre les essences invasives.

Toute intervention s’appuie sur un inventaire de l’existant et préserve la biodiversité identifiée sur le site. Pour des plantations, on recourt exclusivement à des essences végétales forestières ou adaptées. Lors de la création de nouveaux espaces verts, on s’assure de la mise en cohérence écologique avec les espaces verts existants et on s’occupe d’atténuer les effets de lisière. Installation de refuges pour la faune (LPO),
  • Aménités, confort
  • Régulation micro-climatique
  • Régulation cycle de l’eau
  • Filtration pollution
  • Brise-vue, brise-vent
  • Adaptation ville durable
  • Information et concertation des riverains, habitants, voisins
  • Mobilisation tissu associatif (environnement, ville, enseignement) et parties prenantes de proximité
  • Création d’un cadre institutionnel pour sécuriser le maitre d’ouvrage
  • L’association HM organise sous sa responsabilité l’ouverture des chantiers de plantation et d’entretien à ses bénévoles et au public.
  • Avec l’accord du propriétaire, l’association HM peut également organiser la participation aux chantiers de publics scolaires, en formation technique ou professionnelle, en insertion, en difficultés

Une gestion économique, responsable et durable

En comparaison des haies de thuyas ou de laurier, la haie-magique est bien plus résistante aux maladies, nécessite beaucoup moins d’arrosage, de moyens techniques et humains, valorise le moindre déchet qu’elle produit. Elle s’avère donc bien moins coûteuse à la plantation et à l’entretien et peut être de ce fait un gisement d’économies pour les propriétaires fonciers.

Le mode de gestion différencié prévu dans notre cahier des charges vise essentiellement à conforter la biodiversité, en favorisant une colonisation équilibrée du site par les végétaux.

Cette approche nécessite à ce titre des interventions moins fréquentes et de nature différente, sans engins mécaniques (sauf exception), ni produits phytosanitaires. En se fixant comme priorités la conservation de la biodiversité, la préservation des essences locales, la préparation au changement climatique, notre cahier des charges Haie-magique vous garantit un haut niveau de conformité au regard des exigences des principaux organismes référents : Ligue pour le Protection des Oiseaux (LPO), Agence régionale NATUREPARIF

Des lieux à haute valeur ajoutée sociale

La haie-magique ouvre la voie à un nouveau paradigme pour le verdissement urbain. Il s’agit de dépasser la seule fonction paysagère pour proposer aux citadins des espaces verts à haute valeur ajoutée sociale.

La haie-magique permet à chacun de faire quelques pas en dehors de chez soi pour se relier avec une nature riche et diverse, non « artificialisée », Cette proximité avec des espaces verts laissés à l’état naturel est une source de bien-être pour tous les habitants qui adopteront rapidement les haies comme lieu de promenade et de rencontre.

La haie-magique est un espace vert dont l’usager est le principal acteur. En replaçant toutes les personnes de bonne volonté au cœur du processus de verdissement, la haie devient un lieu d’expérimentation sociale, de partage et de collaboration.

Nos haies font l’objet d’une gestion différenciée. Ce mode d’entretien est doux, respectueux des rythmes de la nature ; il bannit tout entretien mécanisé aussi bien que les produits phytosanitaires ; les travaux requis sont à la portée de tout un chacun.

Conduits par l’association ou un paysagiste agréé, les chantiers d’entretien peuvent être ouverts aux habitants ou confiés à une association constituée pour l’occasion. Il peuvent être complétés avec la mise en place d’espaces dédiés au jardinage.

Notre association mobilise un vaste réseau de partenaires associatifs ou institutionnels et vous aide à réunir autour de vos espaces verts une véritable communauté d’intérêt qui s’engagera dans la préservation du site et son entretien.

Selon le projet, les haies peuvent être organisées comme sites de cueillette, théâtre d’animations socioculturelles, en complément de jardins partagés, etc.

Des services écosystémiques précieux

Les bienfaits procurés par la proximité des espaces verts sont maintenant bien documentés dans la littérature scientifique. Les haies mélangées poussent librement et produisent en abondance odeurs, fleurs, fruits.

On reconnaît la nécessité de donner au végétal une place plus importante à proximité directe des lieux d’habitation dans une optique fonctionnelle : il s’agit de procurer aux riverains différents services environnementaux (ou écosystémiques) liés à la présence du couple « sol – végétal » et toute la biodiversité qui y est associé.

HM_visuels_beneficesAvec son aspect bocager, la haie mélangée s’intègre parfaitement au paysage urbain, se transformant tout au au fil des saisons, alternant formes, couleurs et odeurs.

Mais à l’heure du changement climatique, les haies mélangés contribuent également au confort matériel du citadin, à l’équilibre de son environnement et certainement aussi à sa santé.

En ville, la présence d’arbres et de végétaux présentant un système racinaire développé favorise la désimperméabilisation du sol et participe ainsi à la régulation du cycle de l’eau, en limitant les effets du ruissellement et en assurant le drainage vers la nappe phréatique.

Sur le plan micro-climatique, la plantation de haies mélangées en ville permet d’atténuer l’effet d’îlot de chaleur urbain qui élève la température de plusieurs degrés. Les différentes formations végétales de la haie purifient également l’air, en assurant la captation du co2 et des micro-particules polluantes.