Haie-Magique lance un site d’agriculture péri-urbaine à Igny (91).

A Igny, en bordure du plateau de Saclay, l’Agence des Espaces Verts est propriétaire d’une friche d’une surface approximative de 2.5 ha, bordée d’un ourlet forestier et de champs de grande culture. Le terrain a autrefois été partiellement cultivé, mais dans sa partie nord, il est très humide et mal drainé, rendant impossible toute production céréalière ou maraichère. D’une manière générale, le sol y est relativement argileux.

Deux petites mares artificielles sont situées en bordure de la parcelle, dans la zone forestière.

Les partenaires proposent de procéder à la renaturation du site et la plantation de haies mélangées, d’un verger et de zones de cueillette autour des planches de culture maraichères. Ils se proposent également de restaurer les deux mares et de sanctuariser une partie de la prairie humide pour consolider cet écosystème remarquable.  Pour préserver la parcelle et son caractère de milieu humide, une partie de la circulation des personnes se fera sur des cheminements sur pilotis.

Le projet

Le projet consiste à créer différentes activités de production agricole et sylvicole sur la parcelle (fruits, légumes, osier, boutures) et de profiter des aménités du site pour y accueillir des activités socio-culturelles en rapport direct avec la production légumière et végétale.

Les activités de production légumière et sylvicole utiliseront notamment un substrat de culture produit sur place (locaux et moyens techniques du centre sportif à proximité), en utilisant notamment certains déchets de cuisine apportés par les services techniques de la mairie.

Une fois aménagée, la parcelle deviendra un lieu propice à l’accueil du public et des habitants (clients du circuit court, publics scolaires et para-scolaires, associations locales, promeneurs et riverains). Les infrastructure d’accueil seront auto-construites avec des matériaux naturels ; elles permettront de s’abriter, de partager un repas tiré du sac et d’accueillir certains travaux de production (osier, vannerie).

·         Maraichage en circuit court

Serge Coussens installe sur la parcelle des bandes de culture maraichère pour alimenter un circuit court (AMAP Cérès de Villiers le Bacle, et Massy Manger Bio de Massy) et un système innovant de « cueillette à la ferme » ou auto-cueillette, dans le cadre duquel des familles viennent récolter la production légumière qu’ils ont prépayée et aider à cultiver.

·         Production d’osier de vannerie et de boutures de saule

L’association Haie-Magique utilise la partie humide du site pour y implanter une végétation d’arbres et d’arbustes d’essences locales, avec une dominante de saules. Le but est de produire au bout de quelques années de l’osier et des boutures de saules pour alimenter le marché local. Ce projet s’insère dans le modèle économique de l’association qui cherche des activités lucratives pour financer ses actions au service de la biodiversité en ville.

·         Zone de cueillette et verger

Sur le pourtour du site, entre les planches de culture et dans la zone humide, sont installés des arbres fruitiers et des arbustes à baies pour créer des zones de cueillette. Dans la zone de maraichage, des planches de culture sont réservées à l’auto-cueillette.

·         Parcours ludo-pédagogique « Biodiversité sauvage & cultivée »

L’ensemble de la parcelle (y compris les mares restaurées) et l’agencement des différentes activités sont organisés pour former un parcours ludo-pédagogique autour de la biodiversité sauvage et cultivée. Ce parcours peut être le support d’animations pédagogiques ou socio-culturelles à destination des publics scolaires et des associations locales.

·         Transformation de certains déchets verts de la Mairie

L’association et Serge ont conclu avec la ville d’Igny un accord pour collecter et transformer les déchets verts des offices municipaux et produire un substrat de culture.  La Mairie assurera la collecte et le dépôt des déchets ; les partenaires procèderont à la transformation des déchets et à leur réemploi dans les cultures.

Les partenaires

Le maraicher

Agé de 52 ans, Serge Cousses a fait toute sa carrière en exploitation agricole et en entreprise de maraichage.

Après 10 années comme chef de culture dans une exploitation céréalière, il a décidé de s’intéresser aux modes alternatifs de production et de distribution des productions agricoles, notamment en collaborant à des exploitations gérées sous label « Agriculture Biologique » et en s’impliquant dans différents projets agricoles innovants sur le plateau de Saclay.

Depuis plusieurs années, Serge réfléchit à une agriculture de proximité, qui permette de restaurer un lien directeur entre producteur et consommateur et qui ouvre la possibilité d’impliquer le consommateur dans le processus de production. Il souhaite expérimenter sur une petite surface un maraichage intensif de plein champ, conduit avec la participation d’un groupe de consommateurs, des particuliers soucieux de la qualité des aliments et désireux de s’impliquer dans le travail de culture. Il souhaite par ailleurs expérimenter des pratiques culturales alternatives, sans engrais de synthèse, ni pesticides.

L’association Haie-Magique

Fondée en 2013, l’association Haie-Magique, association de défense de l’environnement, milite et agit pour restaurer la relation des citadins avec une nature nourricière et non-artificialisée. L’association organise des chantiers participatifs de plantation et d’entretien dans les zones urbaines et péri-urbaines, pour installer des haies mélangées, sur le modèle du bocage, en pied d’immeuble, le long des réseaux de transport et sur les espaces urbains vacants ou délaissés.

L’association est active dans le sud de l’Ile de France, essentiellement dans l’Essonne, particulièrement à Massy où elle conduit un vaste projet de renaturation de la ville et à Igny où elle a conclu un partenariat avec la commune. Elle est soutenue par le Conseil Régional pour le projet « Massy Durable ». Elle est également signataire de la Charte régionale pour la biodiversité et applique un ensemble de bonnes pratiques pour la renaturation et l’entretien des parcelles dont elle a la charge.

La commune d’Igny

La commune d’igny accueille le site en question et elle s’est engagée dans une politique de développement durable visant notamment à préserver les ressources naturelles de son territoire et sa vocation nourricière. En partenariat avec l’association Haie-magique, la ville a déjà réalisé plusieurs chantiers de renaturation de ses espaces verts. Les élus et les services ont fait part de leur intérêt à voir émerger un circuit court de maraichage sur le territoire communal pour approvisionner les habitants mais aussi certains services municipaux. Il a également été question du réemploi de certains déchets verts des offices municipaux sous forme de substrat de culture. La collecte de ces déchets sera assurée par la mairie qui mettra également à disposition un local technique au centre sportif des bois brulés et des facilités d’accès. En contrepartie de cela, les partenaires s’engagent à accueillir sur leur site et à traiter une certaine quantité annuelle de déchets municipaux.